• Alain Hauer

Le miso

Condiment de la cuisine traditionnelle japonaise, la pâte de miso est fabriquée par fermentation de graines de soja, de riz ou d’orge, d’eau et de sel marin, ceci pour une durée de quelques semaines jusqu’à trois années.


Le miso est, de part son procédé de mise en œuvre, très salé et peut être employé comme base de confection de bouillons ou potages, de sauces chaudes ou froides, mais également pour condimenter des mets crus ou cuits.


On dit du miso qu’il offre une multitude de propriétés fonctionnelles et peut contribuer au maintien et à l’amélioration de la santé et de la vitalité.

Une des applications la plus connue reste la soupe miso japonaise dont les recettes sont très variées, mais votre créativité et votre curiosité suffiront à trouver sa place au miso dans votre cuisine et épater vos convives.


Pour ma part, j’aime l’associer aux poissons et crustacés sous forme de sauce et détendant juste la pâte de miso avec un peu de bouillon, de crème et de jus de citron.

Tentez également de le marier avec une viande sous forme de marinade ou de laquage, mais également pour l’assaisonnement d’un chou chinois en crudité ou pour rehausser une mayonnaise.



Je vous souhaite une belle découverte de ce beau produit que vous trouverez facilement dans les épiceries asiatiques.


Le chef, Alain Hauer.