• Alain Hauer

La mandarine satsuma

Cette mandarine japonaise a la particularité d’avoir une peau verte même lorsqu’elle est mature. C’est une variété précoce qui se consomme dès automne.

La mandarine Satsuma est une mandarine précoce particulière qui nous vient du pays du soleil levant, où elle serait née il y a plus de cinq cent ans. Son nom vient d’une province du Japon. Elle serait issue d’un mandarinier particulier produisant des fruits presque sans pépins. Elle est précoce et se récolte dès le mois de septembre, deux mois avant les mandarines méditerranéennes. Ce mandarinier s’épanouit mieux dans les climats chauds où les températures nocturnes baissent peu, et l’on obtient plus rapidement les fruits en question.




La particularité de cette mandarine est de conserver une peau verte à maturité et c’est leur signe distinctif. Parfois, elles ont une base orange. Mais elle ne sera jamais orange comme vos oranges habituelles. Lorsque vous coupez en deux la Satsuma, les couleurs sont éclatantes et le contraste saisissant entre le vert de la peau et la chair orange de sa pulpe.


Comme de nombreux agrumes du type mandarine, clémentine et orange, on les déguste simplement à la main, en les pelant.

La mandarine Satsuma est très désaltérante car juteuse à souhait.

Si vous souhaitez la consommer autrement, faites en des confitures, ou en dessert, faites-les pocher, ou confire.


Elles sont succulentes et naturellement sucrées dans des gâteaux, des moelleux, des fondants, des macarons.


En version salée, cet agrume accompagne délicieusement vos volailles comme le canard ou la pintade.


Votre chef.