• Alain Hauer

Le lieu jaune

Poisson marin de la famille des gadidés, tout comme le cabillaud, le merlan ou le colin, il a la particularité d'avoir une chair blanche nacrée qui "s'effeuille" après cuisson.

Cuisson qu'il faudra prendre soins de mener gentiment sans agresser la chair de ce beau poisson.


On trouve généralement le lieu jaune entier (mais sans la tête), en filets ou en version royale (dos du poisson, avec ou sans la peau).

C'est cette dernière version que j'affectionne tout particulièrement, la cuisson sur la peau permet de protéger la chair durant la cuisson.



Le lieu jaune est un poisson d’eau froide qui évolue jusqu’à 100 mètres de profondeur dans les eaux de l’Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord. On le trouve également dans certaines parties de la mer Baltique et en Méditerranée.


Le lieu jaune est un poisson essentiellement piscivore, autrement dit il mange surtout d’autres poissons comme le tacaud, le hareng, le sprat, le chinchard… Il chasse également d’autres proies comme les crustacés et les céphalopodes. Comme c’est un prédateur, il apprécie les habitats rocheux dans lesquels il peut se cacher facilement.


Belle découverte, le chef, Alain Hauer.