• Alain Hauer

Le radis red meat

On croise de nos jours de plus en plus de légumes, qui, de part leur couleur "détournée" incite peut-être à la consommation végétale.


Je pense plus particulièrement aux différentes sortes de betteraves colorées ou irisées (jaunes, roses, violettes), aux côtes de bettes aux teintes chatoyantes également, suscitent en tous les cas la curiosité mais incitent à l'achat, la culture ou la consommation.



C'est à nouveau mon maraicher, Jean-Pierre Amstutz de la ferme des Abues à Delémont qui m'a fait découvrir le radis red meat (un pied de nez aux carnassiers???), appeler un légume "viande rouge" ça mérite de s'y intéresser.

Simplement râpé un peu grossier et lié d'une belle vinaigrette, je l'adopte déjà, il faut avouer que je suis un inconditionnel de toute la famille des radis (noirs, roses, rouges, à bière…)


Adapté également façon "carpaccio", mais pourquoi pas en jus "détox" ou juste étuvés servis avec un poisson ou une volaille.


Je vous suggère d'essayer ce radis complètement actuel.

Belle découverte.


Votre chef, Alain Hauer.