• Alain Hauer

La reine-claude

Les reines-claudes sont du type Prunus domestica, comme les pruneaux et les prunes. Elles appartiennent aussi à la famille des rosacées. Elle est ronde, jaune, rouge ou verte, sa chair est juteuse et son goût délicat. Elle atteint la maturité de récolte au début septembre.



La grosse Reine-Claude verte est un excellent fruit de table et de conserve.

Certains "pruniers " sont originaires d'Amérique du nord, d'autres d'Asie et d'Europe, ce qui explique cette grande diversité de tailles, de formes et de couleurs parmi les fruits.

Vertes, jaunes, rouges ou violettes, elles peuvent être aussi petites et rondes ou plus grosses et de forme ovale avec une chair plus ou moins adhérente au noyau. Elles sont souvent recouvertes de pruine, une substance blanchâtre qui les protège de la chaleur et des agressions extérieures.


En France les variétés de prunes les plus connues sont la reine-claude, la quetsche et la mirabelle.


Son nom lui vient de la reine Claude de France, femme de François 1er à qui elle fut dédiée. Ronde et verte à reflets dorés on la trouve dès le mois de juillet pour certaines variétés. Sa chair est ferme, très juteuse, sucrée et parfumée.


Mes préférences vont pour une belle tarte en prenant soin de saupoudrer le fond de pâte brisée (préalablement piquée), soit d'amandes en poudre, de panure ou de semoule fine afin que le jus des fruits n'imbibe pas la pâte.


Ou comble de la gourmandise, juste taillées par moitiés, dénoyautées et justes étuvées avec un peu de sucre, beurre et eau de vie de prune et escortées d'une glace à la cannelle.